Perdre du poids sans avoir recours à la chirurgie, c’est bouger, faire du sport, et surtout maîtriser son alimentation. Cette dernière tâche s’avère être la plus difficile surtout lorsque les différents régimes alimentaires ne sont pas toujours efficaces. Au Japon, une plante extraordinaire est consommée depuis plus de deux mille ans pour ses vertus de coupe-faim. Il s’agit du Konjac, qui plus que tous les autres aliments, permet de perdre du poids rapidement et naturellement. Focus sur cette plante de Konjac, méconnue, et pourtant très efficace.

Le Konjac, qu’est-ce que c’est ?

Le Konjac trouve ses origines en Asie du Sud-Est. De son nom scientifique Amorphophallus konjac, cette plante fait partie de la famille des aracées. Elle se démarque par son faible apport en calorie, 3 kcal/100 grammes. Ce taux est largement inférieur à celui des autres aliments minceur, 10 kcal/100 grammes. Dans l’estomac, le Konjac se dilate au contact de l’eau. Ses capacités d’absorption d’eau se multiplient par 10. Cette augmentation du volume du Konjac lui confère ses vertus coupe-faim. La sensation de satiété diminue alors considérablement. En outre, le Konjac ne contient aucun vitamine ni minéral.

>>>ACHETER DU KONJAC AU MEILLEUR PRIX SELON LES AVIS DE CONSOMMATEURS >>>

À la fois coupe-faim et Detox

Le Konjac est incontestablement le meilleur aliment coupe-faim recensé jusqu’ici. Sa forte teneur augmente considérablement la sensation de satiété. Dans les traitements de l’obésité, le Konjac réduit fortement la consommation d’aliments. En plus, il agit dans le transport de cholestérol. Il peut ainsi servir à éliminer les mauvais cholestérols responsables du surpoids chez une personne. Au Japon, le Konjac est consommé pour nettoyer les intestins. Très riche en fibres, la plante décongestionne très efficacement les conduits intestinaux et aide à évacuer les toxines.

Comment se consomme le Konjac ?

Le Konjac possède un tubercule semblable à une pomme de terre. Sa taille peut aller jusqu’à 80 cm de diamètre. Ce tubercule est transformé en poudre et peut être mélangé à différents plats. En pharmacie, le Konjac se présente sous la forme de gélules de 450 mg. Le nombre de gélules à consommer dépend de son utilisation. Il faut savoir que le Konjac apporte très peu de calories et aucun minéral. Il faut donc l’utiliser comme supplément à un régime alimentaire sain et absorbé avec beaucoup d’eau. Le Konjac peut aussi réduire l’efficacité de certains médicaments. Sa consommation doit être prescrite par un médecin pour les personnes qui suivent des traitements spéciaux.

>>>ACHETER DU KONJAC AU MEILLEUR PRIX SELON LES AVIS DE CONSOMMATEURS >>>

Les composants du konjac

Déjà très populaires au Japon, en Chine et en Thaïlande et dans plusieurs autres pays d’Asie depuis plusieurs milliers d’années, le Konjac n’est entré dans les régimes alimentaires des pays occidentaux que vers les années 1980. Cette plante, nommée Amorphophallus konjac, est très utilisée comme coupe-faim auprès des personnes qui veulent perdre du poids. Il prend également une grande place dans les régimes alimentaires pour ces effets positifs sur les mauvais cholestérols. Le konjac, avec ces vertus laxatives, est aussi utilisé pour nettoyer et décongestionner les parois des intestins. D’où cette plante magique puise-t-elle toutes ses qualités et ses vertus ?

La composition du konjac

Le composant principal du konjac est le glucomannane. Il s’agit d’une fibre qui procure à la plante toutes ses qualités. Le glucomannane constitue 67 % du konjac. Il fait d’ailleurs de la plante la plus grande source naturelle de fibre. Les autres aliments comme l’avoine ne contiennent que 14 % de fibre. Cette forte teneur en fibre du konjac lui permet d’agir sur le taux de mauvais cholestérol dans l’organisme.

Le glucomannane est également la fibre qui détient le record d’absorption d’eau. Lorsqu’il entre en contact avec un liquide, il peut absorber jusqu’à 100 fois son volume d’eau. En absorbant une quantité d’eau importante, le glucomannane devient de plus en plus volumineux et se transforme en un liquide visqueux et particulièrement dense. Sous cette forme, la plante devient un coupe-faim très efficace en remplissant l‘estomac et en provoquant une sensation de satiété plus importante chez une personne. Par ailleurs, le gel formé par le glucomannane emprisonne également les graisses et les sucres apportés par les autres aliments.

Le glucomannane apporte très peu de calories à l’organisme. La fibre, malgré son augmentation de volume au contact de l’eau ne contient que 3 kcal/100 grammes. Il s’agit, là encore, d’un record puisque les aliments utilisés dans un régime minceur apportent en moyenne 10 kcal/100 grammes. En plus de son effet coupe-faim, ce très faible apport calorique le rend idéal pour les régimes hypocaloriques. Pour les personnes diabétiques, le konjac peut soutenir leur traitement grâce à cette même vertu hypoglycémiante. Le konjac peut alors être consommé en tant que supplément alimentaire.

Il faut savoir que le konjac n’apporte pas de minéraux et de vitamines à l’organisme. C’est un aliment presque neutre qui n’a d’ailleurs pas de goût. Il peut donc très bien accompagner les différents plats.